01 COURS D'EAU
créé 06/11/20

Retour page précédente
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z

Liste des Cours d'eau
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Voir liste des barrages

La Tinée
principal affluent du Var
Les photos de cette page sont issues d'Internet

Source
44°19'33'' N
06°48'43'' E
2600 m
Longueur Confluence avec le VAR
43°53'43'' N
07°11'05'' E
179 m
St Dalmas le Selvage (06)
Cime des Trois Serrières
dans le Mercantour
69.94 Kms Tournefort (06)

Voir aussi : Fleuves des Alpes Maritimes

La Tinée
Le torrent de mes vacances d'enfant.

Toponymie Tinée
Voir page
La Tinée est un affluent du Var
qui se jette dans la Méditerranée
.
Barrages sur
la Tinée

Voir page

Cette page s'inscrit dans le projet CDICI de cartographie des fleuves des Alpes Maritimes
Var - Roya - Paillon - Magnan - Loup - Grasse - Gorbio

Situation de la Tinée
(C) Carnets d'ICI - Jean Fioroni, 2020




A partir de sa source la moitié du cours de la Tinée coule dans le Mercantour.


Hydro Electricité
Clans : us.
Isola : 2 us., 1 Bge
St Dalmas le Selvage : Micro Centrale
St Sauveur s/Tinée : Bge, Us. de Valabres
Tournefort : Us. de la Courbaisse


Chemin de fer (actuel ou disparu)
Ligne St Martin du var à St Sauveur s/Tinée
Canaux
Gianto - Piolart - Ublan

GR
GR5 - GR52A - GR56 - GR510

Moulins
Illonse : Moulin de Teyssères
Roure


Stations de ski

Isola : Isola 2000
St Dalmas le Selvage
St Etienne de Tinée
: Auron

Valdeblore : la Colmiane

Châteaux
(en état, ruinés ou disparus)
Roubion
St Etienne de Tinée
Tournefort

Tables d'Orientation
Illonse, St Etienne de Tinée, Valdeblore

Plusieurs Grottes et Avens
Roubion - Roure - St Etienne de Tinée - Valdeblore

Forts, fortins (ruinés ou disparus)
Raimplas : Fort de la Fressinéa
Raimplas : Fort de Raimplas
St Dalmas le Selvage : Fort de la Pelousette (rné)
St Dalmas le Selvage : Fortin (Ruiné)
St Dalmas le Selvage : Fortin

Blockhaus, Casemates (ruinés ou disparus)
Illonse - Isola (7) - Marie (2)
Raimplas - Roure - St Dalmas le Servage (3)
St Sauveur s/Tinée - Tour (la) - Tournefort
Valdeblore (3)


Voir ligne Maginot
dans les alpes Maritimes

Bassin versant de la Tinée
Avec positionnement des canaux, châteaux, moulins, grottes, ponts, etc.

Carte inédite - Original : 4,00mx1,40m - 8 jours de travail
Pas de liens pour le moment

AGRANDIR LA CARTE


AGRANDIR LA CARTE
(C) Carnets d'ICI - Jean Fioroni,
2020

Bassin versant de la Tinée

AGRANDIR LA CARTE

AGRANDIR LA CARTE
(C) Carnets d'ICI - Jean Fioroni,
2020


Principaux affluents de la Tinée

(73) - Abéliéra (v. d'), Albéria, Ardon (l'), Asuéros, Auron (rio d'), Bairols (v. de), Barseil (val. de),
Bausset (ruis. du), Blacha, Blache, Blachières, Bonanuech, Bouciouns, Bourguet, Bramafam (v. de),
Bressansa, Burenta (v. de), Carbonnières (rui. des), Cascaï, Chabraire, Chalanche (val. de la),
Chamousse, Chaunis (rio), Clapière (val de la), Claï (rio de), Cramassouri (v. de), Douans,
Drogon (rui. du), Duina (rav. de), Echelle, Ferroul (rui. de), Figaïrasse (val. de la), Figgiette (v. de),
Fougeret, Gaudissart (rui. de), Ginoire (v. de), Guercha (t. de la), Laus (val. de la), Lecchio,
Longon (rui.de), Louch (v. de), Mayssenc, Merlier (rio), Mollières (v.de), Monar (V. du ), Moulin (v. du),
Mouriéros, Mouta, Médecine (rui. de la), Parabout et de Sas-Ouest (rui. de la), Pèlegrin (Vallon de ),
Rabuons (v. de), Rio (le), Riou (le), Riou Sourd, Rivel (rav. le), Roche (rui. de), Romarinier (val. du),
Roubeyron, Roya (v. de), Saint Dalmas (v.de), Salso Moreno, Serre (v. de la), Tortisse (t. de), Tourn,
Trérious (les), Trésiors, Ténibres (t. de), Ullion (v. d'), Valabre (rui. de), Vareglio (v. de),
Vens (t. de), Vionène (la),

Communes du Bassin Versant de la Tinée

AGRANDIR LA CARTE

AGRANDIR LA CARTE
(C) Carnets d'ICI - Jean Fioroni,
2020


La Tinée arrose 14 communes, toutes dans les Alpes Maritimes (06)
Bairols, Clans, Ilonse, Isola, La Tour, Marie, Rimplas, Roure, Saint Dalmas le Selvage,
Saint Sauveur sur Tinée, Saint Étienne de Tinée, Tournefort, Utelle, Valdeblore

Dans la partie haute de sa vallée, en rive gauche, juste en aval du village de Saint-Étienne-de-Tinée, un versant du mont Ténibre est affecté par la Clapière (voir plus bas), le glissement de terrain le plus volumineux d'Europe et l'un des plus rapides au monde (1,5m par an en 1980). La rupture du versant de la montagne affecté par l'éboulement pourrait entraîner la formation d'un barrage naturel, entravant le cours de la Tinée dont les eaux formeraient alors un lac noyant le village. Si ce barrage venait à se rompre, les eaux de ce lac provoqueraient une déferlante menaçant gravement les populations et les infrastructures situées en aval. Afin d'éviter ce scénario, un tunnel de dérivation des eaux de la Tinée a été construit sur le versant opposé face à la Clapière.
Source WIKIPEDIA

Le site de la Clapière


Le glissement de la Clapière
à l'ouest de l'ancienne D2205
Photo Internet

A 800 m en aval de St Etienne de Tinée, le glissement de la Clapière est constitué par un volume de l’ordre de 50 millions de mètres cubes de matériaux rocheux (migmatites hercyniennes) en mouvement permanent depuis plusieurs décennies. Il couvre une centaine d’hectares, sur 1000m de largeur entre 1100 et 1800 m d’altitude, à la base d’un versant qui culmine à 3000 mètres.

Le glissement de la Clapière est en fait une association complexe de mouvements d’ensembles rocheux, qui comportent chacun leur dynamique et cinématique propre. En dehors du déplacement en masse, le site alimente des éboulements rocheux à cinématique rapide et une progression du pied de versant qui repousse continûment le lit de la rivière ; la rive droite est désormais érodée à chaque forte crue. Le phénomène actuel, probablement initialisé au début du XX° siècle continue de se développer en mobilisant une régression vers l’amont du versant : un glissement supérieur, d’environ 5 millions de mètres cubes s’est ainsi surimposé au glissement principal. Les travaux de recherche ont démontré qu’après le retrait du glacier Würm, et la décompression qui en résulte, le versant a montré ses premières traces d’évolution il y a 10 000 ans et La Clapière, elle-même, paraitrait s’être individualisée en tant que glissement il y a 3 000 ans (S. El Bedoui, 2008).

Source developpement-durable.gouv.fr

Cette page s'inscrit dans le projet CDICI de cartographie des fleuves des Alpes Maritimes
Var - Roya - Paillon - Magnan - Loup - Grasse - Gorbio

La Tinée
principal affluent du Var

Voir aussi : Fleuves des Alpes Maritimes

01 COURS D'EAU
Retour page précédente
A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z