01
CHATEAUX

Créé 20/04/12
MAJ 03/03/13
Retour page précédente
@ - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Voir généralités sur les châteaux, maisons, fortes, etc.

Château de Laroquebrou
Histoire -- Photos (01-02) -- Cartes postales (01-02)
Géographie castrale de la Xaintrie

Commune Type Etat Construction Destruction  
Laroquebrou (15)
château - ~1000 - -


IGN 1984
N 45-58-08 E 002-11-10


Le château dont la construction commence vers l’an 1000, est bâti sur un éperon rocheux afin de protéger le village qui s’édifie peu à peu a ses pieds. Le château était entouré de sept tours rondes, la plus importante était le donjon. Il possédait au dessous la prison, une porte permettait d’introduire des prisonniers sans entrer dans l’enceinte. Un souterrain partait vers le château de Salvanhac. Une partie du donjon s’écroula vers 1881. Récemment rénové les Roquais l’appellent aujourd’hui « la tour tronquée ». La tour Nègrerieu vis à vis du ruisseau était attenante à la chapelle et fut restaurée en 1985 par l’association des amis du château et la municipalité. La tour ouest en grande partie détruite contenait soi disant les oubliettes. La tour de l’escalier est la seule à peu près conservée, elle permet d’accéder au château. La tour Del Moussou isolée des autres était placée à l’entrée de la terrasse, elle faisait face au rocher de la vierge, elle a été démolie. On trouve trace de deux autres tours reliées par un grand mur.
Les seigneurs de La Roquebrou furent très importants. Ils menaient au château une vie assez fastueuse dans décor qui ne manquait pas charme. Le château était un foyer intellectuel : poètes, troubadours et musiciens y étaient reçus et y séjournaient.
La dernière habitante du château fut Mademoiselle Marie Bonnet, directrice tout d’abord de l’école libre, la classe se déroulait au château. Puis lorsque cette école ferma, elle continua jusqu’à la fin de ses jours a commenter la visite et l’histoire du château avec verve et humour. Depuis son décès la belle demeure reste silencieuse.
Source Internet

Le château de La Roquebrou (XIII°et XIV°) est, au nord de la ville, sur un rocher, et la domine. Il était très fortifié et ses murs étaient crénelés. Amaury de Montal disait aux habitants de la ville "que son château était moult beau, et qu'il fallait se garder de le laisser prendre car il ne serait pas facile de le reprendre sur les ennemis..."
Les tours rondes, au nombre de quatre, étaient crénelées. L'une d'elles enfermait l'escalier. Une cinquième tour, aujourd'hui très en ruine tenait à un mur très élevé, mais était séparée des autres constructions. Une poterne était défendue par un fossé. Elle était surmontée par un mâchicoulis. Sous la terrasse existait un souterrain servant, en temps de siège à communiquer avec la ville. La ville de La Roquebrou éprouva des désastres dans les guerres civiles. Dès 1562 M de Brezons, gouverneur d'Aurillac, fit mettre une garnison dans le château. Les compagnies anglaises ayant été expulsées des environs de Murat, tournèrent Aurillac, surprirent La Roquebrou et s'en emparèrent; mais le château résista. Après la prise de Mauriac, en 1574, le gouverneur du haut pays d'auvergne reçut la mission spéciale de reprendre La Roquebrou. Il y fit alors placer une garnison de 60 hommes de pied, commandée par le capitaine Morel, et de 20 cavaliers sous le commandemenat du sieur de Miramont. A l'époque de la révolution, les archives des seigneurs de La Roquebrou furent brûlées au pied de l'arbre de la liberté, ainsi qu'un tableau généalogique de 2.60X1.35
Dictionnaire Statistique du Cantal (De Ribier)

Avant le vandalisme du XIXe siècle, le château comportait, outre le logis actuel, une seconde construction perpendiculaire au premier, joignant le donjon au sud. Formant poterne au sud, s'élevait la tour del Moussou dont la base se voit au sommet de l'escalier d'accès, cette tour communiquait par un pont-levis avec la chapelle de N-D du château, petit oratoire contenu dans la tour carrée, abattue en 1653, qui occupait le sommet du dyke appelé rocher del Moussou. En 1562, les Protestants s'emparent du château qui résiste. En 1794, le château est vendu comme bien national.
(Source Internet)


03/03/13 - Photo Jean Fioroni

Château de Laroquebrou
Histoire -- Photos (01-02) -- Cartes postales (01-02)
Géographie castrale de la Xaintrie


01
CHATEAUX Retour page précédente
@ - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Voir généralités sur les châteaux, maisons, fortes, etc.