01
CHATEAUX

Créé 01/08/18
Retour page précédente
@ - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Voir généralités sur les châteaux, maisons, fortes, etc.

Château de Vieillevie - Photos Jean Fioroni

Commune Type Etat Construction Abandon  
Vieillevie (15) château - XIIIe - visitable


IGN 1984
N 44-44-15,6 E 002-48-00

Le château de Vieillevie est situé au bord du Lot, en Chataigneraie, dans le Cantal (15). Mais il procède du Rouergue par la tradition et les coutumes de ses habitants dont il constitue, à n'en pas douter, un des exemples les plus intéressants du XIIIe au xvie siècle. La première résidence seigneuriale de Vieillevie était un donjon carré accroché au roc de la montagne. Le chemin de halage passait à ses pieds et le câble noué qui entoure certaines fenêtres rappelle, dit-on, le droit de cordage qu'aux temps reculés ce château exerçait sur le cours du Lot. On peut voir dans les caves la porte d'entrée du premier repaire dont l'arc brisé et surbaissé a été muré. On gagnait les étages supérieurs au moyen d'échelles de bois. Il reste encore trace dans la façade principale d'une fenêtre, brisée récemment, qui remontait au XIIIe siècle ainsi que plusieurs masques primitifs posés à divers niveaux de la construction.


Entre le XVe et le XVIe siècle, le château a été l'objet de grandes transformations, au point que l'ancien donjon se révèle à la seule attention d'observateurs avertis, ayant été décoiffé pour s'abriter sous le rampant des toits nouveaux. Cet agrandissement était flanqué de trois tours rondes dont la principale sert d'escalier. Les autres, dont l'une est démolie, étaient affectées à l'habitation. Sous François Ier, on a fait, après coup, de multiples perforations de meurtrières et barbacanes ; la tour d'angle du Sud-Ouest était particulièrement munie de regards pour le tir rasant. Vieillevie possède en son rez-de-chaussée une vaste salle voûtée qui servait de corps de garde avec cellules et prisons. Un chemin de ronde permettait de passer dans les reins de la voûte pour aboutir du grand escalier à l'ancien donjon sans traverser les appartements. Un silo cylindrique bâti dans les murs facilitait la mise en réserve de vivres et la source qui déverse toujours ses eaux sous la dernière marche du grand escalier aurait été précieuse en cas d'investissement. Il existe au château quatre grandes cheminées en pierre. Deux appartenant au xine siècle ont été sans doute arrachées au premier donjon, les deux autres de pur style du xvie siècle avec moulures recoupées ont été mutilées de leurs écussons pendant la Révolution. Le château de Vieillevie a appartenu au xv' siècle à la famille Figeagol de la Grange, plus tard à la famille de Montarnal dont le berceau est à quelques kilomètres plus loin sur la rive gauche du Lot (46). Au XVIII" siècle, le père Bridaine vint prêcher à Vieillevie une des homélies enflammées qui faisaient accourir tout le Rouergue en sa capitale. Le château fut morcelé au commencement du siècle dernier entre plusieurs familles. Il est aujourd'hui revenu à d'anciens propriétaires du XVIe siècle dont les descendants s'efforcent de leur mieux d'empêcher les meurtrissures du temps de lui devenir mortelles.
Tiré de 'Châteaux et Manoirs de France, Auvergn, Edit° Vincent, Fréal et Cie, 1936


21/07/18 - Photo Jean Fioroni


21/07/18 - Photo Jean Fioroni


21/07/18 - Photo Jean Fioroni

21/07/18 - Photo Jean Fioroni

21/07/18 - Photo Jean Fioroni

21/07/18 - Photo Jean Fioroni


Château de Vieillevie - Photos Jean Fioroni


01
CHATEAUX Retour page précédente
@ - A - B - C - D - E - F - G - H - I - J - K - L - M - N - O - P - Q - R - S - T - U - V - W - X - Y - Z
Voir généralités sur les châteaux, maisons, fortes, etc.