01

Les Croisades

Créé 08/07/20

HISTOIRE Retour page précédente

Les croisades et les Etats latins d'Orient

Voir pages :
Richard Coeur de Lion

Les croisades est le nom donné aux expéditions militaires qui furent effectuées au XIe, XIIe et XIIIe siècles
par les Chrétiens d'Occident afin de libérer Jérusalem et les lieux saints
qui étaient dous la domination musulmane depuis le VIIe siècle.


Il y a eu 8 croisades officielles :

  Période Pontificat Principaux chefs
01 1096-1099 Urbain II Godefroy de Bouillon, Robert II, Eudes I, Raymond IV, etc ...
02 1147-1149 Eugène III Louis VII le Jeune (roi de France), Conrad III (empereur),
Aliénor d'Aquitaine
03 1189-1192 Clément III Philippe Auguste, Henri Barberousse, Richard Coeur de Lion
04 1202-1204 Innocent III Baudoin IX, Henri Dandolo, Boniface II, etc.
05 1217-1221 Honnorius III Jean de Brienne (roi de Jérusalem), André II (roi de Hongrie)
06 1228-1229 Grégoire IX Frédéric II (empereur)
07 1248-1254 Innocent IV Louis XI (St Louis roi de France) et les princes français
08 1270 Clément IV Louis XI - Charles d'Anjou - Edouard d'Angleterre

Saint Jean d'Acre
La ville d'Acco est conquise par Ptolémée II (309-246 Av. JC) qui la baptise Ptolémaïs
1104 - Ptolémaïs devient St Jean d'Acre. La ville est prise par Baudoin 1er, roi de Jérusalem.
1187 - Elle est reprise en par Saladin.
1191 - Elle est reconquise par Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion.
1291 - Chute de St Jean d'Acre, dernier bastion croisé en Terre Sainte.
La ville est reprise par les Mamelouk. Fin du royaume de Jérusalem, fin des croisades médiévales.


Croisades populaires :
1212 - Croisade des Enfants
1209-1229 - Croisade des Albigeois
1320 - Croisade des Pastoureaux
722-1492 - Reconquête Espagnole (Reconquista)
Sans oublier les croisades Baltes (1202-1260)

Troisième Croisade (1189-1192)

Sous le pontificat de Clément III, pape (1197-1191).
Philippe Auguste, roi de france (1180-1223) - Frédéric Barberousse, empereur du St Empire (1155-1190)
Richard Coeur de Lion, roi d'Angleterre (1189-1199)

Prêchée par Guillaume de Tyr après la prise de Jérusalem par Saladin la 3ème croisade est dirigée par Philippe Auguste et Richard Coeur de Lion. Les croisé ne peuvent prendre Jérusalem.
La retraite des ducs de Bourgogne et d'Autriche oblige Richard Coeur de Lion à conclure une trève avec Saladin en 1192. Il s'embarque pour l'Europe mais un naufrage le jette sur les côtes de Dalmatie. Arrêté en par le Duc Léopold V de Babenbergd il est détenu en Autriche au château de Diernstein (sur les bords du Danube). Léopold le livre ensuite à l'empereur Henri VI qui le détiendra en Allemagne en prison au château de Trifels et lui vend ensuite la liberté (payée par sa mère Alienor d'Aquitaine).



Carte issue d'Internet


Le dernier croisé

Peint en 1835 par Carl Friedrich Lessing (1808-1880).


Carl Friedrich Lessing était spécialisé dasn les peintures d'histoires et de paysages. Il était le neveu du poète et dramaturge Gotthold Ephraïm Lessing et le père du sculpteur Otto Lessing.

Au début de sa carrière il obtint en 1826 un prix pour son 'cimetière en ruine'.

en 1830 il devint directeur de l'académie de peinture de Düsseldorf. Son tableau 'Das trauende Königspaar' (Le couple royal en deuil) lui apporta une grande popularité. Il a peint jusqu'à sa mort.



Photo et texte Internet.



Pour désigner les croisades, on parle le plus souvent au Moyen Age de 'pélerinages', de 'voyages à Jérusalem ou encore de 'passages'. Le terme de 'croisade' n'apparait qu'au XIIe siècle.
La croisade est un pélerinage armé en Terre Sainte.
Les croisades vont surtout marquer pour des siècles les relations entre Orient et Occident.
Bien plus nombreuses en réalité que les huit croisades officielles. Ces expéditions vont avoir des conséquences psychologiques tant auprès des populations européennes qui, jusqu'au XVIIe, vont en faire un mythe à la gloire d'une chrétienté qui résiste à l'Islam, que chez les populations autochtones qui voient dans les croisés des envahisseurs barbares qui tuent, pillent, violent et profanent leurs lieux sacrés au nom du Christ.

Parallèlement, ces croisades au nom du Christ seront utilisées à des fins politiques. Elles vont permettre à des seigneurs européens ou a des ordres religieux d'accroître leurs territoires et leur puissance.

Photo et texte AEDIS Edition

Les Etats Latins d'Orient
créés à la première croisade

Comté d'Edesse 1098-1144
Baudoin 1er de Boulogne
Forteresse de Turbessel

Principauté d'Antioche 1098-1268
Bohémond 1er de Tarente
Forteresse de Harim

Comté de Tripoli 1102-1289
Raymond 1er de St Gilles
Bertrand de Toulouse
Forteresse du Crak des Chevaliers

Royaume de Jérusalem 1099-1291
Godefroy de Bouillon
Baudoin 1er de Jérusalem *
Forteresse de Montfort
Forteresse de Belvoir
Forterresse de Atlit (château Pélerin)
Forteresse de Hébron
Forteresse de Kérak
Forteresse du Crak de Montréal



Une disparition progressive (1187-1291)
De la victoire de Saladin à Hattin (1187) à la chute d'Acre (1291), le paysage géopolitique du Proche Orient est profondément bouleversé.
A la domination Ayyoubide succède une bipartition entre Mongols et Mamelouks lesquels finissent par s'imposer. C'est dans ce contexte que, malgrè cinq croisades, les Etats Latins se réduisent comme peau de chagrin pour disparaître définitivement.



Carte et texte l'Histoire n° 435

Les principaux ordres religieux sous les croisades

Les Hospitaliers de St Jean de Jérusalem (1070-1801).
Ou ordre de l'Hôpital ou Hospitaliers ou 'la Religion'.
Créé à Jérusalem. Fondé en 1080. Approbation en 1113 (devient militaire). Confirmé en 1205.
Expulsé de Malte en 1798.
A l'origine de tous les ordres de Saint Jean ou ordres de Malte.

Les Templiers (1118-1312).
Issu des Pauvres Chevaliers du Christ et du Temple de Salomon fondé à Jérusalem en 1118.
Créé en 1129 à Troyes. Approuvé en 1139 par le pape Innocent II.
A la suppression de l'ordre par le pape Clément V les biens sont donné à celui de l'Hôpital
(sauf dans les royaumes de Valence et du Portugal). Jacques de Molay en fût le dernier Grand Maitre.

Les Chevaliers Teutoniques (1190-1929).
Fondé à Acre. Devient militaire en 1192. Approbation 1199.
Après la perte de la Terre Sainte se reconstitue en Prusse Orientale.

Ordre de Malte (depuis 1113).
Une des plus anciennes institutions de la civilisation chrétienne occidentale.
Issu des Hospitaliers.
Aujourd'hui actif dans 120 pays.

Voir pages :
Richard Coeur de Lion

01

Les Croisades

HISTOIRE Retour page précédente